jeudi 19 janvier 2012

Les voeux de l'ARJEL

Jean-François Vilotte, Président de l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne, a présenté les vœux de l'ARJEL ce jeudi, sur une péniche au Port de Javel à Paris.

"L’occasion de dresser un premier bilan du marché des jeux en ligne en 2011 et d’esquisser les grandes lignes et enjeux de la régulation des secteurs des paris sportifs, hippiques et du poker en ligne en 2012", selon son staff dédié à la communication.

Si l’ARJEL annonce qu'elle publiera l’ensemble des données consolidées de l’année 2011 [des données quantitatives, avec les chiffres des trois secteurs), et qualitative avec le profil type des joueurs et une analyse des dépenses marketing/médias] à la fin du mois de janvier, il n'y a pas grand chose de neuf côté poker online dans ce discours [l'intégral des voeux 2012 de l'ARJEL et de Jean-François Vilotte c'est ici].

Bas de page 6, sur les 9 que compte le discours des voeux, le président aborde ENFIN l'affaire Full Tilt et la mascarade du poker régulé made in France...

"Lorsque l’on évoque la protection des joueurs, il est difficile de ne pas aborder l’un des événements importants de cette année 2011 : l’affaire Fulltilt. Je n’évoquerai pas ce dossier particulier qui fait encore l’objet de discussions et dont l’issue n’est pas encore définitive. Mais à cette occasion la nécessité de sécuriser les avoirs des joueurs au-delà des dispositions législatives de mai 2010 s’impose.
L’Arjel a rendu récemment un rapport à la Ministre du Budget sur cette question proposant que l’opérateur de jeu justifie de l’existence d’une sûreté, d'une fiducie, d'une assurance ou de tout autre instrument ou mécanisme garantissant, en toutes circonstances, le reversement de la totalité des avoirs exigibles des joueurs. (en gras dans le PDF, ndlr)
Je suis persuadé que des évolutions législatives rapides interviendront."

Des paroles en l'air ?
Quand je lis cela je m'interroge une nouvelle fois sur l'absence de communication de l'ARJEL. Il y a encore des "discussions [...] dont l'issue n'est pas définitive" et je me demande combien de temps cela-va-t-il prendre. Aussi longtemps qu'il faut pour noyer le poisson ?

De plus, comment un législateur qui voulait garantir la sécurité du citoyen-joueur a pu oublier de rendre obligatoire un mécanisme de protection financière des joueurs ? Si Mr Vilotte se dit persuadé d'un changement à venir, il ne donne aucun calendrier. Et les présidentielles approchent...

"A mes yeux, deux sujets sont aujourd’hui prioritaires dans notre action aux niveaux européens et internationaux : la lutte contre les sites illégaux et la lutte contre la fraude, notamment sportive", poursuit-il un peu plus loin, montrant que la protection des joueurs n'est décidément pas la préoccupation première des élites.

Ce qui explique, alors, que LA phrase ("L’Arjel restera vigilante et ferme sur sa mission prioritaire de protection des joueurs".) n'arrive qu'en début de la page 6 !

Bonne année et dormez vous êtes protégés !

3 commentaires:

Rincevent a dit…

Les nuts c'est de pomper du blé. Le reste ca s'appelle un alibi ;)

D8 a dit…

+1 avec Rincy
L'arjel ça ne sert strictement à rien, en plus ils n'ont aucun pouvoir répréssif..

KKof a dit…

après l'arlésienne, vois l'Arjelienne du poker !