mercredi 19 janvier 2011

Face à face avec Phil Ivey

Lundi à Paris, FullTilt annonçait le lancement de sa nouvelle émission de télé lors d'une soirée.

Alexia Portal, Pascal Perrault, Jean-Paul Pasqualini et Michael Ostreicher s'étaient donnés rendez-vous à L'Arc, club branché de la capitale, pour nous montrer un show consacré au head's up.

J'étais là mais je ne vais pas vous faire la totale. Pokerbastards a bien résumé le truc. 1 000 000 dollars en ligne de mire, même si la mécanique du jeu rend la chose impossible ou presque, et du rêve, ce sont les deux ingrédients majeurs du nouveau jeu de l'opérateur, diffusé sur RTL9 d'ici pas trop longtemps.

En effet, alors que je sirotais du champagne de bonne qualité tout en regardant le teaser concocté par les créatifs de FT, je comprends qu'après avoir battu une tripotée de randoms, le roi des anonymes se retrouvera face aux pro FullTilt. Je vous rassure, personne chez FT ne m'a dit oui quand j'ai demandé si on pouvait espérer un head's up avec Phil Ivey. Personne ne m'a dit non non plus même si j'ai comme un doute...

Ce qui est sur, c'est que l'on aura droit à des Jennifer Harman, Patrik Antonius, Gus Hansen et autres David Benyamine... ce qui est déjà énorme et devrait attirer un peu plus de fréquentation sur la room que je préférais du temps du .com...

Non,ce billet n'est pas sponsorisé... d'ailleurs je vous rassure, niveau bouffe ce n'était pas l'orgie. Par contre, niveau champagne et Paris-Brest, les organisateurs ont bien assuré. Une petite discussion en anglais pour se remettre dans le bain et il est temps de commencer le tournoi. Pas grand chose à gagner si ce n'est le bonheur de jouer un joueur sponsorisé et d'infliger des suckouts à Tapis_Volant, Comanche, Alexia Portal, Hermance ou JS...


Bad beat, c'est un tournoi au format shoot-out... et je n'ai pas de place. La première table à laquelle j'arrive, le croupier me dit que c'est une table à 7 joueurs, c'est donc complet. Même verdict à la table suivante et le temps de revenir au point de départ, la limite des tables a été augmentée mais des petits malins ont pris les sièges restants. Bref, je dois attendre le premier sortant avec un compagnon précieux. Mr Moët.


Je vais finir par entrer pour terminer 4e de ma table, JBS du Club Poker ouvre et paye mon tapis avec AJ... dommage pour moi j'ai AT et je ne touche pas. Je vais gaspiller mon capital chatte dans les minutes suivantes en touchant deux brelans en trois mains grâce à Phuc qui est là avec Caroline ou Thomas pour assurer le déroulement poker de la soirée. On finit le SNG en mode flash et, au bout d'un moment, on doit quitter les lieux. La superbe demoiselle de l'accueil n'en peut plus et veut aller se coucher. D'accord, on se casse...

Alors que nous sommes en train de décider quel est le meilleur McDonald's à visiter avec JS, on se retrouve à manger des penne au tomates au restaurant d'en face. La Grande Armée fait partie des établissements Costes et sa carte est chère pour ce que c'est... mais Jean-Paul Pasqualini y a entraîné tout le monde.

Pendant le dîner de minuit passé, on en apprendra pas mal sur les coulisses du monde merveilleux de l'OM, Jean-Pierre Papin, Mickaël Silvestre ou encore les bonnes adresses de Manchester. Une ville où je me rendrais en mars pour assister au huitième de finale retour de la Ligue des Champions contre United. Finalement, le plus gros balla de la table nous invitera comme un prince qu'il est. Et on ne négocie pas avec un Corse...

Après un café et une dernière clope sur le trottoir, je me dirige donc vers mon scooter, garé à 100 mètres de là. Nous sommes à 200 mètres de l'Arc de triomphe, et là je me fais aborder par une blonde venue des pays de l'Est absolument magnifique dont les intentions sont beaucoup plus claires que mon esprit, en plein brouillard. S'en suit une discussion surréaliste de 40 secondes avant que je ne reprenne mon chemin.

Direction la maison où je décuverais un petit peu en discutant quelques minutes avec Alexandra aka Supercrapeau qui vient de revenir de la World Cup Of Poker qui se disputait aux Bahamas. Très déçue, je n'ai aucun doute sur le fait qu'elle va rebondir et que l'on devrait entendre parler d'elle très vite à nouveau...

De mon côté, je remets le couvert pour un cocktail poker dès mercredi... c'est à dire dans quelques heures.

6 commentaires:

lessims38 a dit…

Invité par Pasqualini pour manger des pates à côté de l'Arc de triomphe, si çà c'est pas bala ;)

Ricardoc a dit…

Post sympa mais j'aime pas le Champagne...
:-p

Rednoise a dit…

Damned, et la fille de l'Est???? tu ne l'as pas emmenée avec toi?
Fish!
Bonne soirée alors :)

SimEFP a dit…

Allez on veut des détails : "je me fais aborder par une blonde venue des pays de l'Est absolument magnifique dont les intentions sont beaucoup plus claires que mon esprit, en plein brouillard. S'en suit une discussion surréaliste de 40 secondes avant que je ne reprenne mon chemin.".
Supposition : "On monte à l'hotel la et je te suce le tout pour une cave de NL400 ;)"

Deadmoney a dit…

C'est décidé ! Je veux être toi !

Oliviergrity a dit…

L'évolution de ton article me faisait penser à une fin à la Las Vegas Parano. Mais non.

Nice CR :)