mercredi 26 janvier 2011

Rollercoaster poker

Mardi, j'ai eu le temps d'aller jouer deux tournois. Le premier, un satellite pour le 500, ne s'est pas éternisé.

Obligations professionnelles oblige, j'arrive sur les Champs-Elysées après à la première pause. Il est 15 heures tout juste.

Du mauvais côté de la pièce
J'entre pour 100 euros et 4500 jetons alors que le jeu reprend sur 100-200. Je tente de jouer un coup et nous passons au niveau 100-200 (25). Va falloir doubler ou périr.

Un régulier de l'ACF fait alors une relance en début de parole. C'est payé deux fois et je trouve AQs en grosse blinde. Tapis. Le relanceur initial n'hésite pas longtemps car il n'a pas grand chose de plus à mettre au milieu. Je perds le flip face à TT.

Je suis un peu frustré mais le format ne me laissait pas d'alternative. Dommage, vu le nombre de joueurs partis à Deauville, le 500 régulier de l'Aviation Club de France devrait être pas mal cette semaine. Il n'y aura pas de bis repetita puisqu'en avril dernier, j'avais gagné ce tournoi en profitant du départ de tous les gros joueurs vers la doublette EPT Monte Carlo - EPT San Remo...
bilan : -100 euros

Un ring, des cartes...
Retour au bercail après ce tournoi éclair et fin de la journée de travail. Juste le temps de se mettre en forme pour le 200 KO du soir. Avec 5000jetons et des niveaux de 30 minutes pour une prime d'élimination à 50 euros, il y a toujours moyen de s'amuser dans ce tournoi. Vu ma sortie poker éclair de samedi lors de la soirée set me up, je ne me précipite pas. De toute façon, j'enchaîne les poubelles. Le 3 est souvent de sortie... mais je vole un peu quand même pour grappiller quelques jetons. On ne se refait pas.

Viens alors un coup où un joueur ouvre en début de parole à tapis pour 2200 jetons. C'est payé par le hijack qui se laisse un peu moins de 3000 derrière... et j'ouvre les As en petite blinde pour un shove facile. C'est parti pour un threesome, je suis face à JJ et QQ !

Première carte un J... et l'As à la turn pour me refaire passer devant tout le monde. J'entends subrepticement un "tiens tu gagnes maintenant avec deux as" et si je rigole à la blague intérieurement je me dis "Ouf, mais quelle jeu de malade!". Je passe à presque 15k et je récupère la moitié de ma mise de départ. Je perds un ou deux coups et vient l'heure de manger. A nouveau.

Je vais me sustenter avec un bounty où un joueur ouvre à 6BB en début de parole. Tout le monde folde et je trouve AK en grosse blinde. Vu qu'il s'est laissé 2k soit 13BB derrière, il va tout mettre au milieu c'est évident. Je décide de juste payer pour probablement tout caller au flop. Un check-call plus tard sur le flop KXX, je reviens à 13k avec un troisième bonus dans la poche.

Ensuite je perds pas mal en juste collant une femme que j'avais mal catégorisée et qui me punit. En gros, elle fait flush turn avec 89s dans une main qu'elle avait ouverte en début de parole et je ne lâche pas TPTK quand elle overbet à la rivière. On se fait donc peu à peu rattraper par les blindes et, sur le dernier coup avant la deuxième pause, je décide de prendre un coup de gamble. Mon voisin de droite fait tapis pour 1/5e du mien et je décide de faire tapis par dessus avec 89 pour prendre les blindes et les antes. Je gagne le coup face à AK... Ca y est, on est en freeroll !

Au retour, je suis rapidement changé de table. On se retrouve à 25 joueurs et j'ai un peu plus de dix blindes. Je laisse passer un coup. Puis deux. J'ouvre ensuite au CO avec AJ puis montre. Un peu plus d'un orbite plus tard, j'ouvre avec AQ. Payé par un gars en position. Flop K9X, je checke et il checke. Sur la turn, un valet, je mise pour info du montant de ma mise préflop... et il jette. Bref je suis à 8000 jetons et me retrouve Under the gun.

J'ouvre deux dames "yes" et je fais 3bb en priant pour que quelqu'un me revienne dessus "c'est le moment de doubler". En grosse blinde, un gros stack coiffé d'un chapeau me min-raise pour ce qui représente un gros tiers de mon tapis. J'envoie la boîte et il me paye dans la seconde. Les As ?! Merde, j'ai prié trop fort. "FML"

J'ai le droit à mon petit ascenseur émotionnel en bonus car c'est un knockout... Bien dégoûté, je me lève, voit une dame tomber au flop... et un As à la rivière. Je file comme un voleur... ou plutôt un boxeur saoulé de coups. Rideau sur un beau coup de rollercoaster poker.
bilan : 0

6 commentaires:

Rednoise a dit…

Muerde dommage ce dernier coup. Et également le coup où tu paies la femelle qui overbet river!
Allez, tu vas chopper une grosse perf avant février, je le sens!

whistman89 a dit…

Ouais dommage c'est clair... Mais les erreurs de lecture ça arrive, et pas de bol pour QQ sur la fin.

Kof a dit…

Je te l'ai dis, la perf est pour Dublin !
GL

D8 a dit…

oui Kof, mais tu me l'as dit à moi aussi!

Matthieu a dit…

tu me laisses le titre et on deale a 2 en HU :)

Kof a dit…

@D8 : Normal, je mets pas tout mes sous sur un seul cheval !
C'est obligé, l'un de vous 2 va perfer, mais si vous perfez tout les deux c'est mieux.
@Mat : ou vice versa :D