samedi 3 avril 2010

Open du Cap d'Agde : Un oiseau en liberté

L’Open du Cap d’Agde a commencé fort… dans le mauvais sens. Alors que la pause diner vient de se terminer, je suis le seul blogger invité par Xewod à être dehors.

Arrivé vendredi dans l’après midi, j’ai eu le temps de me balader en ville, d’aller marcher sur la plage et même de constater que la connexion wifi est très mauvaise dans ma chambre. J’aurais mieux fait de travailler mon poker... Mon Deepstack s’est en effet terminé très vite. J’ai busté 124e sur 129 en un poil moins de deux niveaux [30k de stack – 60 minutes]. Et ce n’est pas faute d’avoir touché du jeu…

Tout commence dès le deuxième coup, aux blindes 50-100. J’ouvre avec Aks en début de parole à 275. Il y a plusieurs payeurs et je trouve mon flop [K86]. Je mise et je me sens plutôt content quand on me revient dessus. Je relance donc mon adversaire qui colle rapidement. La turn semble anecdotique et je checke pour lui revenir dessus en cas de mise. Vilain décide de checker et la rivière ne semble rien changer. Même stratégie avec un check… sauf que le gars en face annonce 5k pour un pot qui fait presque ce montant. Là je suis embêté mais je décide de payer en me disant qu’il me restera un peu plus de 22k si je perds le coup. Evidemment, ça montre brelan… et je mucke en me maudissant.

Mon début de tournoi est donc idyllique. Quelques minutes plus tard, un joueur ouvre pour 300 et se fait relancer à 800. C’est mon tour de parler et je retourne un paire de valets. Bref je mise 2,5k pour prendre le pot tout de suite et s’éviter le mal de tête sur un flop bancal. Pas de problème, le mal de crâne est pour tout de suite… le relanceur initial me revient dessus pour un total de 7,5k. Le message est clair, je folde. L’adversaire retourne KK.

Je descends donc à 16k alors que Thomas Fougeron buste. Ensuite, je vais encore toucher préflop. J’ouvre avec Ako pour 3BB mais je sens déjà que la table est sur moi. Mon voisin de gauche commence à limper à chaque fois que je suis là et il colle toutes mes relances. Bref, là encore je touche mon K au flop. Bon, le problème c’est qu’en face, il y a encore un brelan. Cette fois je limite la casse pour ne tomber qu’à 14k.

Ensuite, je remonte un peu avec une paire de 8 et une couleur touchée face à mon voisin de droite. A la fin du premier niveau, je pointe à 22k. Je vais redescendre avec une paire de 9 où mon adversaire ne me croit pas et s’entête avec son T trouvé au tournant [AJX]. Là, il paye une deuxième mise et on checke rivière. Je n’ai donc plus aucune crédibilité... pas mal en une heure...

Nous sommes désormais au niveau 100-200 et mon voisin de droite ouvre pour 400 en premier de parole. J’ai 76s et je décide de le relancer car le mister n’a jamais sous -joué un monstre. Il possède donc une petite paire ou un jeu dans mon style. Je fais 875. Un autre joueur [dans les blindes] colle hors de position. Le flop me semble bon [887] et le premier joueur checke.

Mon voisin de droite en profite pour amorcer le mouvement et mise 1,5k pour prendre le pot de suite. Mal de crâne car je me demande avec quoi le blindard est entré. Je me résout à folder alors que je pense être devant [so weak]. 3bet du blindard et insta-fold de mon voisin qui montre 44 face up. Le blindard montre son bluff magique avec une main genre J3o.

Le tournoi se poursuit et je vais encore être obligé de lâcher un AK relancé préflop puisque le board affiche QJX et que ça s’excite beaucoup. Alors que la passage au 3e niveau arrive, le coup fatal se déroule.

Je suis de grosse blinde et un joueur ouvre à 600. Il est payé deux fois et je décide de compléter avec T6s. Le flop est royal pour moi puisque je tire la quinte [789]. Je checke avec l’idée de revenir fort sur le premier qui bouge.

Le relanceur initial annonce 1k, un joueur lâche et le troisième paye. Il y a désormais 5k au milieu et je n’ai plus que 17-18k devant moi. Je décide de boîter. Le dernier à parler me paye et montre la seule main qui me tue [Tjo] pour la quinte du haut. Le tournant est un K de coeur qui m’ouvre le tirage couleur pour me refaire. Le Valet pourrait aussi me faire partager mais, la rivière est une brique. Rien ne vient et je suis out en un peu moins de deux heures.

Avec le recul [enfin quelques heures], je me dis que j’aurais pu mettre moins ou juste payer mais avec le tirage cœur apparu à la quatrième carte, c’était reculer pour mieux sauter. Mauvaise rencontre, mauvais play et donc fin de la journée. Direction le Cash-game. Là, le bilan sera un poil meilleur…

-----------------------------------

Alors que je poste, Sharkfisher arrive dans le lobby. [Xewod et Rednoise toujours in, vous pouvez aller sur leurs blogs pour lire leur arrivée à Agde]… Alors ?

Réponse : "J'ai spew [moment de pause]. J'ai 4bet un gars avec les 6. Il avait les Rois... bon il m'a demandé si j'avais les flèches et réfléchit 3-4 minutes. " La suite sur son blog

5 commentaires:

Coyote a dit…

Merde on attendait de bons commentaires, pas ceux là :-(. Trop sic ! Il te reste plus qu' a esseyer de te ratraper avec les 3 SAT. GL pour la suite.

Kof a dit…

Arf, finalement il y a pire que de ne pas toucher de bonnes cartes, c'est toucher des mains à très fort potentiel mais qui nous mènent à l'abatoire !

Bon courage pour la suite !

thorgalxiii a dit…

Pas de regret à avoir. Ce n'est qu'une succession de mauvaises rencontres ! Bien sur, on se refait toujours le film quand ça foire, mais avec un peu de réussite, le même jeu aurait fait des merveilles.
Il faut repartir au combat avec confiance !! gl pour la suite

Campbel95 a dit…

Allez GL pour la suite !

Ricardoc a dit…

Beau CR, dommage que le résultat ne soit pas à la hauteur de tes espérances !